• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 26 octobre 2018

Archive pour le 26 octobre, 2018

Le sujet de l’inconscient et le signifiant

L’être humain est un pur produit de l’inconscient structuré comme un langage , et par là même de la primauté du signifiant sur le concept .

Si cette théorie a été élaborée suite aux dits des analysants durant le déroulement de leurs cures , il n’en reste pas moins vrai qu’elle est riche de conséquences au niveau des effets thérapeutiques , jusqu’à même à affirmer qu’elle est fondamentale quant à la reconsidération et à la redéfinition des symptômes et des pathologies humaines .

Si on prend l’exemple de la psychose dans laquelle on affirmait il n’y a pas longtemps qu’elle se décelait par rapport à un sujet qui se parlait à soi-même déconnecté de la réalité ( d’aucuns en l’occurrence n’hésitant pas à affirmer que c’était le réel qui parlait à la place du sujet ) , tout cela aboutissait à oublier que  la névrose créait elle aussi d’énormes difficultés pour le patient en tant que sujet de la communication , jusqu’à examiner le plus souvent une incompréhension dialogique avec l’extériorité .

Les relations de l’être humain étroites avec le signifiant , découvertes durant le déroulement de la cure ( voir règle fondamentale ) , nous oblige à réorienter nos recherches dans le sens que «  ça parle beaucoup dans le sujet de l’inconscient  » .

Mais qui parle ? Il ya le transindividuel , mais aussi l’intersubjectif pour ce qui concerne le présent , et quand on approfondit il y a aussi le passé et le futur . Il faut dire ici que le phylogénétique devrait être approfondi chez tout un chacun, pour se rendre compte de toutes les richesses intérieures, et considérer qu’une synthèse individuelle est un pur leurre .

Soyons en sûr , quand le langage insiste chez les sujets , c’est que quelque chose essaye de passer .

 

Agir et Créer en Conscience |
quelques petits remèdes nat... |
Parce que la terre nous a t... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | evaluationmedecin
| mesotheliomalawfirm
| cleohlala