• Accueil
  • > Archives pour octobre 2015

Archive pour octobre, 2015

Les dépendances .

Les dépendances humaines sont de deux sortes , à la fois subjectives et objectives .

Il est intéressant de noter actuellement la prise de conscience de toutes les addictions de nos extériorités , qu’il faut expliquer en grande partie par l’urbanité de nos conditions de vie ( villes de grandes solitudes ) avec les déracinements qu’elle a impliqué , la concurrence effrénée dans les milieux professionnels ( car il n’y a pas de places pour tout le monde du fait de la longétivité de nos vies ) …

L’évolution actuelle tend à comprendre que la dépendance n’est pas nécessairement cantonnée à un produit (orientation objective ) , mais qu’elle l’ est aussi à des personnes ( orientation sujective ) .

Il ne s’agit pas ici d’examiner les fondements narcissiques et d’identifications que les dépendances notamment subjectives impliquent , mais plutôt de les rapporter aux gênes et angoisses qu’elles suscitent chez tout un chacun .

C’est Lacan qui s’est intéressé à la superficialité de nos relations amoureuses qu’il recadrait dans un lieu qu’il qualifiait de « on s’y m’aime », reprenant ainsi les termes de Serge Gainsbourg  » je t’aime moi non plus  » . Sans oublier sa célèbre formule qu’il n’y a pas de rapport sexuel dit dans le sens que l’acte sexuel est evanescent car il ne s’écrit pas  et reste dans le réel . Sans oublier aussi sa conception de la vie sexuelle qui ne se résume en rien à de la procréation comme dans le monde animal , mais bien à la naissance de signifiants qui vont s’agencer dans les signifiants actuels .

Prendre conscience de nos deux sortes de dépendance permet à l’être humain de se dire qu’il existe en lui la possibilité de suspendre le temps pour conclure , et d’allonger le temps pour comprendre . Etape de conscience nécessaire face à toute organisation de son temps dans des chapelles en tout genre , dans des institutions aussi diverses que sont le couple , la famille , l’entreprise …

Si l’être humain ne se permet pas de pauses , il sera continuellement basculé dans des situations d’entre-deux : dans lesquelles il aura toujours été au lieu d’être .

 

Agir et Créer en Conscience |
quelques petits remèdes nat... |
Parce que la terre nous a t... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | evaluationmedecin
| mesotheliomalawfirm
| cleohlala