• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 4 juillet 2014

Archive pour le 4 juillet, 2014

Les différents symptômes .

Dans cet article nous allons dynamiser les symptômes communs à tous les sujets .

L’analyse du symptôme névrotique a la particularité avec les pathologies perverse et psychotique de présenter la genèse de la problématique oedipienne . Ces trois cas semblent révéler dans l’identification un processus de maintien ( sous forme d’un trait identificatoire ) des limbes de l’objet dont la dépossession affecte le sujet .

Dans le symptôme névrotique , le Moi s’appropie en le déplaçant un des traits de la personne désirée , qui se signale ici par son manque , et dont le sujet joue par identification le désir , serait-ce en se le défendant .

Dans la structure perverse , dans l’homosexualité masculine en particulier , aimer l’objet comme l’on fut aimer par lui , définit une stratégie de non renoncement , où l’identification narcissique préserve l’objet perdu en le remplaçant par soi-même .

La psychose , la mélancolie plus précisément , permet , en en grossissant le processus , d’apercevoir le rôle de l’identification dans la formation du Surmoi , mais sous la modalité de sa fixation narcissique .

C’est donc bien dans la situation propre au complexe d’oedipe que se manifeste bien l’action des différents symptôme de l’être humain , et cela via la fonction de l’identification qui exprime l’opération par laquelle le sujet humain se constitue , le processus par lequel sa personnalité se forme et se transforme en se différenciant , ainsi qu’en faisant siens les aspects , les traits , les propriétés pris sur le modèle d’autrui .

Agir et Créer en Conscience |
quelques petits remèdes nat... |
Parce que la terre nous a t... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | evaluationmedecin
| mesotheliomalawfirm
| cleohlala