Autre ou grand autre

Il est à la fois déterminateur et fédérateur.

Car le sujet de l’inconscient ne doit sa position d’ existence que par rapport à la présence d’autrui.

C’est sa raison de vivre dans le sens.

Et quand on développe ce sens durant le processus cural,le patient ne le situe que par rapport aux autres.

Ce qui est fondamental là-dedans,c’est que l’intensité de la vie du patient n’est variable qu’en fonction de son intégration perceptive et intuitive vis-à-vis de l’altérité dont il dépend,qui détermine sa participation au groupe sociétal.

A partir de là on doit mesurer symptomatologiquement les dysfonctionnements psychiques, suivant en cela les degrés plus ou moins grand d’intégration et de participation au groupe social de l’individu.

Le rôle de la psychanalyse n’est là que pour confirmer la place déterminée du sujet de l’inconscient,et de communiquer à ce dernier cette connaissance déterminatrice.

La psychologie classique quant à elle cherche à intégrer le sujet dans le lieu social,en méconnaissant le rôle du sens qui ressurgira un jour ou l’autre immanquablement.

Ce ne sont pas les problèmes psychiques qui façonnent l’individu,mais bien la façon pour ce dernier de les digérer.

C’est Lacan qui disait que l’individu n’existe que par rapport à son symptôme auquel il tient à tout prix.

Quand on dit que l’Autre est fédérateur,il l’est en tant que lieu par rapport à des individus qui occupent des places indépendamment de leur rapport à la névrose,à la psychose ou à la perversion.

 

 

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Agir et Créer en Conscience |
quelques petits remèdes nat... |
Parce que la terre nous a t... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | evaluationmedecin
| mesotheliomalawfirm
| cleohlala